Immigration

Consulats

Immatriculation consulaire

Cette immatriculation n’est pas obligatoire mais vivement conseillée. Elle permet à votre consulat de recenser et de connaître ses administrés. Cela vous permettra d’être informé de manifestations spécifiques, averti en cas de mesures concernant les citoyens de votre pays, d’attester que vous résidez régulièrement à l’étranger, de prouver aux autorités locales que vous êtes placé sous l’autorité du consulat, … Le fait d’être enregistré permettra, peut-être à long terme, d’avoir une permanence plus élargie.

Pour la France

Si vous vous établissez en Australie pour une durée de plus de 6 mois, vous êtes invités à vous inscrire au registre des français établis hors de France.

Il est important de s’inscrire d’abord pour votre sécurité :

  • Nous disposons de vos coordonnées et de celles de vos proches en France en cas d’urgence ;
  • nous pouvons vous envoyer si besoin des messages électroniques concernant la situation sécuritaire en Australie ou dans votre région de résidence.

Votre inscription facilitera l’accomplissement de certaines formalités et nous pourrons vous communiquer des informations utiles (échéances électorales, évènements) :

  • Demande de documents d’identité (passeport, carte nationale d’identité)
  • Demande d’actes de l’état-civil
  • Demande de bourse pour vos enfants scolarisés dans un établissement d’enseignement français
  • Inscription sur la liste électorale consulaire
  • Recensement pour la journée défense et citoyenneté
  • Réduction des tarifs des légalisations et copies conformes
  • Facilité à justifier de votre résidence à l’étranger pour les formalités douanières ou de demande d’échange d’un permis obtenu en Australie contre un permis français.
  • Organisation des tournées consulaires
Consulat Honoraire de France à BrisbaneConsulat de BelgiqueConsulat de Suisse

Site Internet

Contactez Nicole Marin (Email : consul.brisbane@ambafrance-au.org  ou frenchconsul@bspr.com.au)  Tel.: +61 (0)7 3229 8201 – Level 10, AXA Building – 144 Edward Street – 4001 Brisbane

Mardi – Mercredi et Vendredi de 8:30-15:30 – SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT.

L’inscription au registre (des Français à l’Etranger) se fait désormais en ligne.  Suivez le mode d’emploi

« Vous qui résidez en Australie ou en Papouasie-Nouvelle-Guinée : Vous pouvez désormais vous inscrire auprès du Consulat général de France à Sydney (compétent pour l’Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée), actualiser votre dossier ou signaler votre départ directement sur le site, un service ouvert 24h/24 et accessible, même si vous habitez loin du consulat !

Pour vous inscrire, c’est très simple il suffit de vous connecter sur le site, de remplir le questionnaire en ligne et d’y joindre électroniquement les documents justifiant de votre identité, de votre nationalité française et de votre résidence dans le pays.

Pour ceux qui quittent l’Australie ou la Papouasie-Nouvelle-Guinée ces prochains mois, n’oubliez pas de signaler votre départ et de demander votre radiation de la liste électorale consulaire pour pouvoir voter en France ou dans votre nouveau pays de résidence en 2017 ! »

ELECTIONS 2017

Pour voter en Australie pour ces deux scrutins, vous devez être inscrit sur la liste électorale consulaire avant le 31 décembre 2016.

Pour rappel, l’inscription sur une liste électorale à l’étranger se fait lors de l’inscription au registre des Français établis hors de France. Pour accomplir cette formalité ou pour vérifier votre inscription, vos coordonnées et votre situation électorale (choix du vote en France ou du vote à l’étranger selon votre situation), rendez-vous ici.

A Brisbane, nous organisons un bureau de vote à l’Alliance Française de West End les dimanches 23 avril, 7 mai, 4 et 8 juin.  Si vous souhaitez être volontaires à l’une de ces dates, merci de contacter Nicole aux coordonnées ci-dessus.

Vous pourrez faire faire votre passeport biométrique belge le 30 octobre à Brisbane.  Consultez le consulat quelques mois auparavant pour que votre dossier soit complété à cette date

Site Internet

Consul honoraire Neville NEWNES

343 Monaco Street –  Broadbeach Waters QLD 4218

+61 7 553 902 72 ou +61 412 736 572

Site Internet

11e étage, 30 Makerston Street – 4003 Brisbane

P.O. Box 12382 – George Street – Brisbane – QLD 4000

Tel : +61 7 3236 4552 – Fax:  +61 7 3236 4552

Email : brisbane@honrep.ch

affaires consulaires syd.vertretung@eda.admin.ch


Passeports

Peut-on faire faire son passeport à Brisbane ?

Photos pour les passeports


Visas

Attention : les lois changent rapidement.  Vérifiez bien sur le site du gouvernement ou auprès d’une personne compétente.

Pour vous aider à trouver le visa qu’il vous faut, cliquez ici pour le site du gouvernement ou ici (pour les explications en français).

Si vous vous adressez à une société indépendante pour votre visa, renseignez-vous pour savoir s’il ne s’agit pas d’une fausse société.

Pour information, le consulat d’Australie à Paris ne vous aidera pas pour les démarches en matière de visa.  Vous devez passer par celui de Madrid.

Les 3 visas suivants ne vous autorisent qu’à voyager, mais pas à travailler. (éventuellement à faire un peu de bénévolat sous certaines conditions).  (voir le chapitre sur l’enseignement pour mettre votre enfant à l’école avec un visa touriste)

L’ETA « Electronic Travel Authority »L’eVisitorLe visa tourisme

C’est une autorisation de séjour de moins de 3 mois, obtenue gratuitement auprès d’une agence de voyage, consulat d’Australie, … pour une 30 aine de pays dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada.

Ce visa NE VOUS AUTORISE PAS A TRAVAILLER.  Vous pourrez seulement visiter l’Australie et éventuellement assister à des conférences ou participer à des réunions.

Il permet aux ressortissants de l’Union Européenne de rester jusqu’à 3 mois. La demande se fait en ligne et coûte environ 20$.

Ce visa autorise le volontariat sous certaines conditions:

« In general, an eVisitor does not allow you to work in Australia. However, you might be able to work as a volunteer if:

  • your main purpose in visiting Australia is tourism and the voluntary work is incidental to tourism
  • the work is genuinely voluntary and you are not paid for it, other than for meals, accommodation or out of pocket living expenses
  • the work would not otherwise be done in return for wages by an Australian resident »

Il est valable 3-6 ou 12 mois. Voyez auprès de l’ambassade d’Australie et sur le site de l’immigration pour connaître les documents à fournir, …

Quelques informations sur le visa pour étudiant, ici.

Pour pouvoir travailler, vous devez avoir un autre visa qui dépend du type d’emploi (stage, travail avec sponsor, business, working holiday visa, ….) de votre qualification, votre âge, … Généralement, les expatriés arrivent avec un visa 457 (La loi vient de changer au 19 avril 2017 pour les visa 457.  Lisez ici et/ou en bref (et en français) ou en détail (officiel.) et les autres arrivent avec un working holiday WHV.  Mais il existe de nombreux autres types de visa.  (Voir la liste des visas et les conditions d’obtention.)

Les prix diffèrent suivant le type de visa.

Nous vous conseillons de contacter :

Vous pouvez aussi regarder sur des forums les expériences d’autres personnes dans votre situation : Francedownunder, Australia-Australie, oz-ton-tour.com, …

Pour obtenir un visa le 457, (visa temporaire d’une durée maximale de 4 ans) il faut être sponsorisé par un employeur australien.  Les seuls emplois éligibles sont ceux qui figurent sur la liste CSOL, qui définit les postes pour lesquels l’Australie ne dispose pas assez de main d’oeuvre. Il faut donc avoir un savoir-faire recherché par le pays et faire les démarches pour trouver un employeur susceptible de devenir sponsor. Mais dès qu’on perd son emploi ou qu’on démissionne, on perd son visa et on dispose de 60 jours pour en trouver un autre sans quoi on doit quitter l’Australie.

Le travail et les visas pour pouvoir travailler en Australie

Retrouvez les propos de Laurent Corgnet (« Albatross ») recueillis par le Petit Journal

A propos :

(autres articles à venir prochainement)


Visas vacances-travail (WHV)

AVANT PROPOS

Avant toute chose, il faut bien garder en mémoire que l’Australie n’est plus l’Eldorado dont on parlait il y a quelques années.  Si vous venez en Australie sans y être préparé correctement, votre voyage se transformera rapidement en enfer. 

Il y a quelques années, il était très facile de trouver un emploi rémunéré en Australie.  Avec la crise, certains jobs, typiques pour backpackers, sont maintenant pris par des Australiens.  Prévoyez donc de ne pas forcément trouver un emploi dans votre branche et préparez un budget pour toute la durée de votre séjour en tenant compte des rentrées d’argent réelles.  Quand vous n’aurez plus de sous, il faudra vous résoudre à rentrer en France!

  • Ayez une tenue soignée quand vous allez vous présenter pour un job : chercher un emploi de serveur quand vous êtes habillé pour aller à la plage n’encourage pas à l’embauche.
  • Vous venez ici pour améliorer votre anglais ? Parfait.  Mais il vous faut un minimum avant de partir : si vous ne pouvez pas aligner 2 mots en anglais, ce n’est même pas la peine d’essayer de trouver un emploi rémunéré.  Par contre, le bénévolat pourra vous aider à progresser … forcément, c’est gratuit.
  • Les français ont malheureusement une assez mauvaise réputation : ils sont considérés comme paresseux, râleurs … et même voleurs !  Depuis quelques années, les commerçants se méfient du « French shopping ».  Des jeunes se sont mis à voler dans les magasins considérant qu’il est normal de sortir sans payer s’ils n’ont plus d’argent !  C’est donc à vous de mentir cette réputation.
  • Certains employeurs se sont rendu compte que les WHV étaient prêts à tout pour avoir un job et n’hésitent pas à les sous-payer, ne pas les déclarer, … Votre salaire sera bien sûr en fonction de votre travail et de vos qualifications.  Il ne devrait pas être en dessous de 18$. Si on vous propose 8$/heure, c’est de l’exploitation !
  • Lisez les témoignages suivants pour éviter les mêmes erreurs

Avant de partir, prévoyez (EN PLUS DE VOTRE BILLET D’AVION) un budget pour vous loger, vous nourrir, et voyager, en partant du principe que vous ne travaillerez pas.

 

Si vous restez plus de 3 mois, il est vivement recommandé de vous inscrire au registre du Consulat, soit personnellement, soit par correspondance, par télécopie ou par courrier électronique  en justifiant de votre identité, de votre nationalité française et de votre résidence dans la circonscription consulaire.

Un formulaire, ainsi que la liste des pièces à fournir sont disponibles sur le site Internet de votre Consulat. Cela vous facilitera grandement la tâche en cas de pépin (vol de papiers, accident, …)

Préparer son voyage

Rencontrer des gens

Trouver un job

Trouver un stage

Bénévolat

Famille d’Accueil – Fille au Pair

Fruit picking - Harvest

ATTENTION AUX ARNAQUES

Achat d'une voiture


DOUANES – Que pouvez-vous emmener en Australie ?

Quelques conseils pour éviter les problèmes de quarantaine lors de votre déménagement:

  • retirez le sac de votre aspirateur
  • nettoyez correctement votre matériel de camping et les vélos

Dans vos bagages, séparez ce qui risque de poser problème : le bois, les aliments (même autorisés).  Déclarez ce que vous amenez et montrez le sac « à problème ».  cela devrait vous éviter de devoir tout ouvrir.

(Laetitia, www.lepetitjournal.com/perth le 05 janvier 2017)

Vous prévoyez un voyage en Australie ? Voilà quelques informations indispensables avant de boucler votre valise. En effet, pour protéger l’île continent de toute contamination extérieure, les douanes australiennes sont très sévères concernant l’importation de marchandises.

Avant même votre arrivée sur le sol australien, vous devrez remplir un formulaire « incoming passenger card », sorte de déclaration sur l’honneur, pour faire savoir aux autorités si vous transportez de la marchandise non autorisée en Australie.

Mais attention, si vous faites de fausses déclarations, vous risquez de passer par les services de contrôle aux frontières qui vont les détecter ou bien même par les chiens « renifleurs » à qui rien n’échappe. Les sanctions pour non-respect des règles, et surtout, fausse déclaration sont assez lourdes ; alors 2 conseils :

  • respectez la liste des produits autorisés ou non.
  • déclarez ce que vous apportez:  même si c’est interdit, vous n’aurez pas d’amende, le produit sera juste jeté devant vous.
Les produits alimentaires
Les objets en bois ou coquillages
Les médicaments
Cigarette et tabac
Équipement de camping, chaussures de randonnée, vélo

Le retour au pays

Pour ceux qui retournent en Europe après un séjour plus ou moins long au pays du soleil et de la bonne humeur, le retour peut être difficile.

Certains organismes peuvent vous aider à vous repositionner en douceur.